Carte grise : montrer d’abord patte blanche

Une fois en possession de notre premier sésame, soit le quitus fiscal (gratuit); nous passons à l’étape la plus intéressante. La demande de carte grise. On rassemble les pièces demandées: justificatif de domicile (visiblement les services ne communiquent pas entre eux), carte grise étrangère, quitus fiscal, contrôle technique de moins de 6 mois, et formulaire 1350*5.

Munis de toutes ces pièces, nous sommes contents. Tout se fait en numérique sur le site officiel de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) pour l’ Immatriculation.

Sauf qu’il faut d’abord créer une identité numérique !

Quelques sueurs froides, beaucoup d’étapes, dont le téléchargement d’une app sur téléphone mobile, et la voici créée. Tout s’est déroulé sans accroc. L’avantage de l’identité numérique est de pouvoir se connecter avec un seul compte à tous les services publics (impôts, assurance maladie, carte d’identité…), via FranceConnect. Gain de temps en perspective !

Cela signifie: avoir un numéro de téléphone mobile en France avant toute chose. Difficile d’effectuer les démarches sans. Au moins, on obtient tout de suite un justificatif de domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.